LE MOT DU MAIRE

- 2017 : l’année des travaux d’aménagement du Bourg

             Ils viennent de débuter par des travaux de terrassement et la construction d’un chemin à la limite de Bourg, en direction de Montauriol. Ils se poursuivront dans les mois à venir par l’enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques, la suppression de tous les poteaux et leur remplacement par des luminaires semblables à ceux qui ont été installés sur la place publique. Ces travaux n’ont pas été engagés à la légère mais ont été étudiés durant plusieurs années avec le concours des services départementaux (CAUE, Sous-Préfet…) et décidés par l’ensemble du Conseil Municipal. Ils vont donner à notre village un attrait supplémentaire et ouvrir la voie à des activités nouvelles.

  Un petit rappel concernant les travaux de la semaine dernière: Le terrain acheté en 2016 et destiné à la construction va être viabilisé et sera divisé en 2 ou 3 parcelles. Cette opération fait suite au constat que nous n’avons plus le droit de construire sur des terrains situés en dehors du bourg et que la superficie des parcelles ne doit pas dépasser 1000 m². Le chemin a été tracé pour les raisons suivantes : 1) desservir les parcelles constructibles  2) accéder au terrain du bas acheté en 2013 qui sera aménagé ultérieurement en terrain de promenade et de jeux et utilisé pour des activités où toutes les générations se retrouveront.

   Le financement : Le bulletin n° 40 a fait état des différentes subventions et aides sollicitées. Comme prévu, certaines aides ont été revues à la baisse et le Département ne pourra accorder la subvention escomptée. L’autofinancement prévu à 44097 € sera donc actualisé, ce qui ne posera aucun problème vu l’état des finances municipales et du budget qui vient d’être voté.

- Baisse du taux des impôts locaux communaux

A l’unanimité, le Conseil Municipal a décidé de baisser le taux des 4 taxes lors de la réunion du 6 avril. Le taux de la taxe d’habitation qui était de 9.52% passera à 9.04%, le foncier bâti de 3.04% à 2.89%, le foncier non bâti de 31.05% à 29.50% et le CFE (entreprises) de 14.50% à 13.77%.  Il est à noter que nous avons décidé cette baisse, qui va profiter à l’ensemble des habitants, sans que la Communauté de Communes nous fasse bénéficier de nouveaux transferts de compétences 

- Budget intercommunautaire : le budget intercommunautaire qui a été présenté le 13 avril prévoit une hausse de ses impôts de l’ordre de 11%.

- 2017 : C’est aussi le milieu de notre mandat 2014-2020. A cette occasion, nous avons dressé la liste de tout ce qui a été promis à nos électeurs. Le dynamisme des Conseillers va être soumis à rude épreuve car, malgré toutes les réalisations prévues cette année, il faut plancher aussi sur les projets 2018-2019 : la restauration du deuxième appartement locatif est dès maintenant à l’ordre du jour.  Des commissions de réflexion ont été mises en place et tous se mettent au travail avec enthousiasme. N’hésitez pas à les féliciter lorsque vous les rencontrez, ils le méritent bien !  

     A très bientôt, en particulier pour la commémoration de l’Armistice le lundi 8 mai à 11h30, devant la salle des Fêtes.

Guy PEYRAT

REUNIONS DU CONSEIL

(Chacun peut consulter l’intégralité des délibérations sur le panneau d’affichage de la mairie)

REUNION  DU LUNDI 20 FEVRIER

-Vote du Compte Administratif 

Excédents de l’ensemble : 365177 €                 Dépenses de l’ensemble : 131946 €

                          Excédent de financement  total : 233231 €

  Le compte administratif, le compte de gestion et l’affectation des résultats sont adoptés à l’unanimité.

- Ecole de Lougratte : Les frais de fonctionnement pour la fréquentation d’un élève s’élèvent à 750 euros pour l’année scolaire en cours. Ils sont votés à l’unanimité.

- Prêt de la salle des Fêtes à la MFR : Le Conseil décide de prêter gratuitement la salle aux Maisons Familiales de Lot-et-Garonne pour l’organisation de leur cross annuel du 30 mars.

 REUNION DU JEUDI 6 AVRIL

- Vote des 4 taxes : Afin de compenser en partie une hausse des taux d’imposition au niveau de la Communauté de Communes, M. le Maire propose au Conseil Municipal de revoir à la baisse le taux des 4 taxes communales. Après en avoir délibéré, le Conseil décide, à l’unanimité, d’appliquer les taux suivants pour 2017 :

TAXE D’HABITATION : 9.04%  ( 9.52% en 2016) ;  FONCIER BATI : 2.89%  (3.04%  en 2016) ; FONCIER NON BATI : 29.50%   (31.05% en 2016) ; CFE (entreprises) : 13.77%. (14.50% en 2016)

- Vote du BUDGET PRIMITIF 2017 

Dépenses d’investissement : 175098 €, dont un déficit reporté de 4198 €

Dépenses de fonctionnement : 344592 €

Recettes d’investissement : 344592 € dont affectation 139301 €

Recettes de fonctionnement : 344592 €  dont report 2016 de 233209 €

Le budget 2017 est adopté à l’unanimité.

- Frais de scolarité :

Ecoles de Castillonnès :

3 élèves en maternelle : 3555 euros ; 10 élèves à l’école élémentaire : 5420 euros. Le Conseil accepte de participer aux frais de fonctionnement de l’école  de Castillonnès pour la somme de 8975 euros.

 

-Redevance France-Télécom :

 Le Conseil décide d’appliquer le tarif maximum de la redevance due par Orange pour l’occupation pour l’occupation du domaine communal par ses ouvrages, soit 440.48 euros.

 

-Destruction des nids de  frelons

La participation aux frais de destruction des nids de frelons ayant été très bénéfique en 2016, l’opération pourrait être renouvelée durant la saison 2017. Une nouvelle convention serait passée avec l’entreprise Castagné de GAILLAC (46140). L’élimination d’un nid de frelons entre 0m et 8m du sol reviendrait à 90 euros dont 30 euros à la charge des habitants. Cette convention est adoptée à l’unanimité par le Conseil. Elle concerne tous les nids de frelons situés sur le territoire communal, même si le propriétaire n’habite pas la commune. Pour bénéficier de ce service, on pourra contacter la mairie aux heures d’ouverture ou un responsable au 0787774230, 0682674090  ou 0642620422. 

 

-Réfection de la toiture de la Salle des Fêtes

Des disfonctionnements sont apparus dans la toiture de la salle des fêtes occasionnant des fuites en divers endroits et une détérioration d’un mur de la cuisine. Afin de remédier à ces problèmes, le conseil accepte le devis de l’entreprise Rudy Bernard qui s’élève à 3302 euros.

 

- Mur du cimetière-terrain de pétanque :

La reconstruction de ce mur détruit lors de la dernière tempête sera réalisée aux frais de l’assurance.

 

- Locaux communaux : un comité de réflexion est mis en place pour étudier les possibilités de rénovation et de transformation du deuxième logement en 2 logements, la prochaine étape étant une étude réalisée par des architectes.